16 erreurs que vous ne referez plus en anglais

Leonilda Renaldo

Lors des entretiens d’embauche   |   Les faux amis en anglais

Avez-vous déjà remarqué que certains mots en anglais sont exactement les mêmes ou du moins très similaires à des mots français ? Par exemple :

  • Pour apprendre une nouvelle langue, il faut beaucoup de patience.
  • En anglais, cela se traduit par to learn a new language, you need a lot of patience.

« Patience » est exactement le même mot en anglais qu’en français. Voici un autre exemple de vocabulaire presque identique :

  • Son discours était très professionnel.
  • En anglais, ce serait : Her speech was very professional.

Et oui, il y a pas mal d’autres mots qui suivent ce schéma. C’est presque trop bon pour être vrai, non ? Alors je me suis demandé : Comment l’anglais et le français peuvent-ils avoir des similitudes aussi évidentes ?

La réponse est que le français a fortement influencé la langue anglaise du 11e siècle au 15e siècle. Après la conquête normande de l’Angleterre, le français y est devenu une langue principale car c’était la langue du roi et de sa cour. Les mariages fréquents avec des princesses françaises ont également renforcé l’importance de la langue française en Angleterre. Progressivement, ces mariages sont devenus moins fréquents. Avec la guerre de Cent Ans, le français a été graduellement réduit à une seconde langue utilisée uniquement par les classes supérieures à la fin du 15e siècle.

Dans ce contexte, il est logique que certains mots français aient été transférés dans la langue anglaise au fil du temps, d’où les similitudes de vocabulaire. En fait, les deux langues partagent jusqu’à environ 30% de leurs mots, soit une similarité lexicale. C’est une excellente nouvelle pour les francophones qui veulent apprendre l’anglais !

Cependant, il y a un hic. Des mots peuvent être orthographiés de manière similaire, mais ça ne veut pas nécessairement dire qu’ils ont la même signification. Ce genre de pièges s’appelle les faux amis, et ils sont responsables de pas mal d’erreurs. Évidemment, ce n’est pas grave si vous utilisez accidentellement un faux ami au cours d’une conversation avec des amis, car ils se rendront probablement vite compte de ce genre de petites erreurs.

Mais imaginez que vous êtes en train de passer un entretien d’embauche en anglais et que vous utilisez sans le savoir un faux ami. Le recruteur ne vous connaît pas bien, n’a peut-être pas remarqué que le mot est similaire en français, se fait donc une fausse impression et vous n’obtenez par conséquent pas le poste. Par exemple, disons que vous vouliez exprimer ceci :

  • J’ai beaucoup d’expérience dans les affaires.
  • Pour un francophone, il serait logique de le traduire comme suit : I have a lot of experience in affairs.

Mais ça ne signifie pas du tout la même chose ! Dans la première phrase, vous exprimez que vous êtes un(e) homme/femme d’affaires expérimenté(e), alors que dans la seconde, vous dites que vous avez souvent couché avec des personnes mariées ! C’est une erreur coûteuse à ne pas commettre lors d’un entretien d’embauche !

Pour vous aider à éviter toute erreur un tant soit peu comparable à cet exemple, j’ai dressé une liste de faux amis courants avec leur signification :

  • an advertisement (la publicité) ≠ un avertissement (a warning)
  • an affair (une liaison) ≠ les affaires (business)
  • an agenda (l’ordre du jour) ≠ un agenda (a diary)
  • a college (une université) ≠ un collège (a middle school)
  • a journey (un voyage) ≠ une journée (a day)
  • a preservative (un conservateur de nourriture) ≠ un préservatif (a condom)
  • a resume (un CV) ≠ un résumé (a summary)
  • to apply (se postuler) ≠ appliquer (to implement)
  • to assist (aider) ≠ assister à (to witness)
  • to attend (assister, participer) ≠ attendre (to wait)
  • to demand (exiger) ≠ demander (to ask)
  • to interrogate (interroger au sens strict) ≠ demander (to ask)
  • actual (réel) ≠ actuellement (currently)
  • agreeable (favorable) ≠ agréable (enjoyable)
  • consistent (constant, cohérent) ≠ consistant (substantial)
  • sensible (raisonnable, sensé) ≠ sensible (sensitive)

 

C’est toujours bien de connaître la théorie, mais pourquoi ne pas l’appliquer dans la vie réelle ? Pourquoi ne pas essayer Babbel ? Mes clients ne tarissent pas d’éloges à son sujet, car il s’agit de leur plateforme d’apprentissage en ligne préférée pour s’exercer en dehors des séances de coaching. Jetez un coup d’œil à cette vidéo très drôle qui met en évidence les faux amis clés sur le lieu de travail. Je suis là pour vous aider à réussir vos conversations et présentations professionnelles. Regardez et réservez votre séance de consultation gratuite pour mettre toutes les chances de votre côté pour oser parler anglais en toute situation professionnelle.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Copyright © Leonilda Renaldo
Tous droits réservés.
×

Hello!

Cliquez sur l'opérateur en ligne pour chatter avec nous ou écrivez-nous un mail sur : contact@leonildarenaldo.com

×