3 astuces pour ne plus ennuyer vos interlocuteurs en anglais

Leonilda Renaldo

Vous vous inquiétez, vous n’osez pas vous lancer dans une conversation et je le comprends bien, car commencer une conversation n’est pas chose facile. La semaine passée j’ai partagé avec vous quelques astuces pour commencer. Cette semaine, vous ai déniché d’autres pour garder la cadence une fois la conversation commencée.

Astuce #1 De loin, la plus importante est « soyez intéressé(e), pas intéressant(e) ». Ne monopolisez pas la conversation. Ne traquez pas l’autre personne avec des faits sur vous-même ou des réalisations impressionnantes. Écoutez-les plutôt :

  • Répétez leur nom après son introduction et lors de la fin de la conversation

Posez-leur beaucoup de questions :

  • Des questions de suivi
  • “What have you been up to lately?”
  • “Working, mainly.”
  • “How’s work going for you at the moment?”
  • “Well, I think it’s going…”
  • des questions rhétoriques
  • “Isn’t Michael’s design so creative?”
  • “Yes, it is, and I love working with someone so creative!”
  • des questions ouvertes
  • “What have you been up to lately?”
  • “What did you do at work today?”
  • “What’s your ideal kind of weather?”
  • Faites aussi attention au contact visuel ! Établir un contact visuel est un moyen authentique de montrer votre intérêt et de leur dire, à travers le langage du corps, que ce qu’ils racontent est important.
  • Soyez sincère. Vous avez le flair pour capter les gens qui font semblant de s’intéresser, il en est de même pour les autres. Lorsque l’on manque de sincérité, profiter des opportunités futures s’avérera compliqué.

Astuce #2

Prenez en compte les banalités. C’est important ! Même si on aimerait parfois laisser tomber les banalités et passer directement au sujet, cette astuce vous permet de niveler le contact. En situation professionnelle, les anglophones préfèrent échanger avec quelqu’un qui partage un intérêt, un avis ou une expérience.

Astuce #3

Trouvez un terrain d’entente. En faisant ainsi, vous créerez une connexion entre vous qui vous rendra d’autant plus sympathique. Pas besoin de quelque chose de grandiose, un simple “same here!” suffira pour préparer le terrain et rediriger ensuite la conversation vers quelque chose qui vous passionne tous les deux.
Et finalement, la conversation devenant fluide, il est essentiel de savoir quand il faut y mettre fin. En effet, c’est même mieux de la terminer prématurément plutôt que de la laisser traîner. Comme ça vous aurez les deux envie de continuer la conversation la prochaine fois au lieu de la redouter.

Avec ces astuces vous serez bien préparé(e) à l’avance ! C’est beaucoup plus rassurant de mener une conversation en ayant quelques sujets sur lesquels vous pouvez vous reposer en cas de nécessité. Cela pourrait être les actualités, la nourriture, et la famille. Ou peut-être avant une réunion sur Zoom, prenez quelques minutes pour faire un résumé de votre journée. De cette façon, quand on vous demande comment s’est passée votre journée, vous aurez quelque chose à dire qui invitera à la discussion au lieu de toujours répéter “not much” ou “very good”.

Maintenant que vous connaissez quelques astuces, il faut s’entraîner ! Dites-moi alors quand vous utilisez ces astuces et ce que vous y avez découvert !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Copyright © Leonilda Renaldo
Tous droits réservés.
×

Hello!

Cliquez sur l'opérateur en ligne pour chatter avec nous ou écrivez-nous un mail sur : contact@leonildarenaldo.com

×